Jardiner pour développer de bonnes habitudes alimentaires, prendre contact avec la nature et transférer ses connaissances sur l’origine des aliments.   

Photo de PhotoMIX Ltd. provenant de Pexels Pour les enfants, brasser la terre, planter les graines, les arroser et attendre la venue de la première pousse sont les meilleures façons de les amener à déguster avec plaisir des légumes et des fruits. De plus, rien de mieux que jardiner pour apprendre que les petits pois, ça ne pousse pas dans l’étalage ou dans un sac du congélateur de l’épicerie.  La nature nous offre de si belles et bonnes choses, misons sur cet émerveillement 

Manger local est souhaitable.  Lorsque les légumes proviennent de notre potager, il serait difficile d’avoir un circuit plus court de la terre à l’assiette.   

Jardinier un jour  

L’idée n’est pas de devenir maître jardiner du jour au lendemain, mais d’apprendre en s’amusant et d’y aller progressivement. Chez moi, après l’essai des bacs au sol, des bacs surélevés du jardin communautaire, nous nous sommes lancés dans le grand jardin au sol. L’idée n’est pas de viser l’incroyable récolte à tout prix, mais d’avoir du plaisir à prendre soin de cet espace magique avec eux et de profiter de ces moments pour ancrer les connaissances de la terre à l’assiette. Les deux mains dans la terre, rien de plus concret.   

Du potager à la table 

Préparons la place, à chacun son espace  

Pour que l’expérience soit agréable, il importe que chacun ait son espace.  
Réservez un espace pour chaque enfant, si vous en avez plus d’un. J’imagine ma plus grande paniquer parce que son petit frère vient de bousiller son rang de carottes en le piétinant. À chacun son espace précieux bien délimité pour éviter les chicanes et les « grandes » tristesses inutiles.  

Si vous n’avez pas d’espace vert extérieur, des contenants sur votre balcon identifiés au nom de votre enfant s’avéreront très efficaces pour faire naître des jardiniers en herbe.  J’adore les smart pot pour les plantations hors potager. Ils sont vendus en plusieurs grandeurs. Sur un balcon, il est possible de déposer les smart pot dans une grosse soucoupe si vous ne souhaitez pas que l’eau ajoutée s’écoule sur celui-ci.   

Achetons les graines et les semis  

Photo de Kaboompics .com provenant de Pexels Choisir les graines avec vos tout-petits rend l’expérience encore plus concrète.  
Deux options sont possibles, soit celle de vous rendre faire les achats avec vos enfants ou encore l’option de choisir avec eux et ensuite aller faire vous-même les achats. L’âge et le tempérament de vos enfants vous feront certainement pencher vers l’une ou l’autre des options pour que ce moment soit agréable.  Pour débuter, permettez un choix de 3-4 semis chacun pour vous faciliter la vie et éviter de s’éparpiller dans des variétés plus difficiles à faire pousser. Afin d’éviter de gaspiller des semis, il est possible de vérifier si une “bibliothèque de semences” existe dans une municipalité près de chez vous. Des initiatives de ce type sont mises en place depuis quelques années.  

Se déplacer pour choisir avec eux

L’option de se déplacer dans une serre ou un endroit spécialisé est vraiment intéressante. Cela permet à vos enfants d’avoir un contact avec ces endroits remplis d’odeurs et de couleurs. Vous pourriez aussi en profiter pour acheter quelques plants en pot. Cette option permet une récolte plus rapide de certains légumes pour nos petits impatients ou les enfants plus jeunes, qui ont très hâte de goûter le résultat de leur travail.  

Établir des choix préalables et faire les achats vous-même

enfant regarde livre de plantesIl est aussi possible de choisir avec eux, dans un livre ou sur internet, les variétés qu’ils souhaitent planter en leur présentant différentes possibilités en photos. Cela permettra de dresser une liste de leur choix pour aller ensuite en faire l’achat.  

 

Quelles variétés à privilégier pour débuter? 

À cette liste pourraient s’ajouter bien d’autres légumes. Elle se veut une courte liste de légumes faciles à cultiver.  

L’idéal est de choisir davantage de semences qui poussent rapidement. Les enfants ont hâte de voir pousser et surtout de goûter.  Informez-vous pour connaître les différentes variétés rapides qui existent. La majorité des légumes ont des variétés qui poussent plus rapidement que d’autres.  

  • Radis 
  • Navet (rabioles) Photo de Inna Heasley provenant de Pexels
  • Laitues 
  • Concombres variés 
  • Carottes variées 
  • Courgettes variées 
  • Pois mange-tout 
  • Pois sucrés 
  • Haricots jaunes, verts, mauves  
  • Haricots à rames (grimpants) 
  • Courges et citrouilles. Elles seront récoltées en fin d’été, mais vos enfants adoreront les voir grossir de jour en jour et changer de couleurs. N’hésitez pas à vous faire une « butte » à citrouille dans un coin de votre potager. Une zone de trésors, etc.   


Bien que récolté à la fin de l’été, semer des radis melon d’eau vaut l’attente. 

radis melon d'eau

 

Leur chair rose melon est surprenante et leur goût mi-sucré/mi-piquant l’est tout autant.  

 

 

Pour les haricots et les pois, des treillis seront nécessaires pour les supporter dans leur croissance, car ils atteignent une bonne hauteur en poussant.  Si vous avez de l’espace, les haricots à rame (grimpants) peuvent être supportés par de longs bâtons ou encore des tiges de bois disposées en forme de tente, c’est impressionnant pour les enfants. En poussant, ils forment une tente feuillue naturelle et les enfants peuvent y entrer pour cueillir les haricots qui pendouillent. 

Acheter des plants 

Il est possible de planter tout votre potager, au sol ou en pot, à partir de semences (graines). Cependant, la récolte sera un peu plus longue. Pour raccourcir le délai entre la plantation et la récolte, il est possible de faire l’achat de plants ou encore de créer vos propres semis dans la maison au printemps pour ensuite les planter à l’extérieur. 

Cela demande du temps et de l’espace, mais vos tout-petits seront tout excités d’observer leurs graines pousser et ensuite aller les mettre en terre.  

Pour certains légumes, le temps avant la récolte est presque réduit de moitié s’ils sont plantés sous forme de plants. Les différents concombres, laitues, tomates et courgettes en sont des exemples. 

Petit truc

Il est intéressant de planter quelques plants et des graines de mêmes variétés.
Cela créera une rotation de récolte et allongera le plaisir, puisque les plants produiront plus rapidement que les graines! 

Fraises et tomates 

Les plants de fraises et de tomates cerises (souvent déjà en fleurs ou remplis de mini tomates ou de mini tomatesfraises vertes) achetés en jardinière ou prêt à planter sont adorés des enfants. De plus, pour les tomates cerises, les plants produisent rapidement, sans arrêt et très longtemps pendant la saison. Les petits doigts s’allongent souvent vers ces petits fruits qui explosent en bouche lorsque vos enfants jouent dehors. Cependant, porter une attention particulière aux risques d’étouffement chez les petits de 4ans et moins.  

Les cerises de terre sont aussi un bon choix «découverte», elles poussent facilement et sont agréables à consommer pour les enfants qui aiment les déballer. Tout comme pour les tomates cerises, une attention doit être portée concernant les risques d’étouffement chez les tout-petits.   

Truc bricolage pour petits pressés de récolter! 

enfants qui bricolentVos petits attendent avec impatience le moment de la récolte. Ils iront assurément régulièrement faire un tour au potager pour observer la pousse des bons légumes à venir. Afin quils patientent et qu’ils comprennent que certains légumes sont plus tardifs que d’autres, il est possible de créer un calendrier où vos enfants dessineront le moment prévu de la cueillette des légumes et/ou fruits en fonction du moment de leur mise en terre. En plus de les aider à comprendre qu’il existe un délai entre la mise en terre et la cueillette, cela permettra à nos artistes en herbe de mettre leurs talents de bricolage à profit.   

S’habiller pour jardiner…  

En passant par les genoux terreux et/ou tâchés d’herbe ou encore les petits doigts souillés de terre qui s’essuient sur le chandail et le pantalon, jardiner, c’est salissant.  gants de jardinage

Afin que ce moment soit agréable et pour éviter de réprimander les enfants sur la propreté de leurs vêtements, il importe que des vêtements soient attitrés au jardinage. Vos enfants pourront ainsi laisser aller leur talent de jardinier sans avoir la crainte de se salir. On se change et hop ! Votre tout-petit deviendra le roi du jardinage.   

De l’équipement adapté à leur taille 

Il pourrait être agréable que vos enfants aient de l’équipement à leur taille : pelle, râteau, arrosoir… L’achat d’instruments en métal, plus résistants que le plastique est une option intéressante, particulièrement pour les pelles et les râteaux.  

Il est possible que vous ne souhaitiez pas investir dans l’achat de petits équipements de jardinage. Souvent nos propres petites pelles et mini-râteaux conviennent. Il est même possible d’utiliser des ustensiles de cuisine (cuillère, spatule…) dont vous ne vous servez plus ou que vous avez en trop. Cela permet une seconde vie à ces items, sans dépense.  

watering-can-7994_1280Cependant, si vous aviez un seul élément à acheter pour tout-petit, je choisirais l’arrosoir, petit format, avec un jet doux qui coule en pluie.    

Vos tout-petits adorent arroser leur semis et utiliser un gros arrosoir rend la tâche ardue et le risque de briser les semis est plus grand. Il est important de bien superviser l’arrosage de vos enfants. Un arrosage trop vif pourrait déterrer les graines ou encore les racines des plants et viendrait compromettre tant de travail.  

Prendre le temps de leur expliquer les risques de cette tempête de pluie sur leur potager sera assurément assez efficace pour qu’il soit attentif à cette tâche.  

Et voilà!  

C’est le temps de cuisiner nos récoltes… Vivement les fruits et les légumes de saison.  
 

En résumé  

  • Jardiner permet, entre autres, le transfert de connaissances sur l’origine des aliments. 
  • Il est idéal de délimiter un espace attitré à chaque enfant dans le potager, surtout pour les tout-petits. 
    • Des contenants identifiés au nom de l’enfant peuvent être utilisés sur un balcon en guise de potager. 
    • Les smart pot sont un excellent choix pour les balcons.  Ils existent en différentes grandeurs.  
  • Choisir les semences avec les enfants est une des prémices à l’expérience de jardinage.  
    • Limiter leur choix à 3 ou 4semences.  
  •  Des variétés qui poussent précocement sont parfaites pour nos petits impatients de goûter le fruit de leur travail.  
    • Il est possible de semer des plants pour devancer la récolte et planter des graines de cette même variété pour prolonger la récolte.  
  • Bâtir un calendrier où l’enfant dessine les légumes en fonction des semences et des récoltes peut aider à réaliser que les légumes poussent lentement et à des rythmes différents.
  • Il est essentiel d’éviter de porter des vêtements trop «neufs» pour jardiner, cela augmente le plaisir de ne pas se soucier de garder ses vêtements propres.  
  • Choisir des outils et arrosoirs pour enfants permet d’augmenter le plaisir, particulièrement lors de l’arrosage. 
    • L’arrosage est une tâche délicate qui doit se réaliser sous supervision pour éviter de détruire une partie du travail préalablement accompli.  


Bon jardinage, jardiniers en herbe
!  
coeur nature


Visitez le blogue